Comment adapter l’alimentation aux besoins des personnes âgées

Les attentes des personnes âgées à l’égard des produits alimentaires sont très différentes de celles du reste de la population. La nourriture, à la fois savoureuse et adaptée aux besoins nutritionnels des personnes âgées, a été jusqu’à présent presque inexistante et constitue un problème majeur.

Alimentation-équilibre- nutrition-nutrition-aînésLes habitudes alimentaires des personnes âgées

L’amélioration de votre alimentation est l’un des moyens les plus faciles et les plus efficaces de promouvoir le vieillissement en santé et de combattre un certain nombre de maladies.

27,1% des 55 à 75 ans associent l’acte alimentaire à « un moyen de rester en bonne santé ». Seuls 18,6% mentionnent le plaisir gustatif. 86,5% d’entre eux considèrent une alimentation équilibrée et sont convaincus des bienfaits pour la santé d’une bonne alimentation.

Manger des repas par une personne âgée

Très souvent, les personnes âgées ont une opinion positive de la cuisine : « La cuisine est une façon de manger sainement  » (96,3 %),  » c’est amical  » (93 %),  » c’est un plaisir  » (83 %). Cependant, certains associent la cuisine à une obligation, d’autres parlent encore d’une contrainte.

La grande majorité des personnes âgées de 55 à 75 ans prennent trois repas principaux, dont un déjeuner de trois ou quatre plats. Les repas sont principalement pris à la maison. 20 % des personnes âgées de 55 à 75 ans vivent et mangent probablement seules ; parmi elles, les hommes ont tendance à préparer des repas moins diversifiés que les femmes.

Pleins feux sur les aliments argentés

L’emballage, les avantages nutritionnels de chaque produit, l’étiquetage alimentaire, etc. Elle apporte des solutions efficaces aux problèmes liés à l’alimentation des seniors, notamment par la vente de produits adaptés visuellement et nutritionnellement.

Relation entre pouvoir et mémoire

Les enjeux sont clairement énoncés :

Offrir des aliments riches en calcium, en vitamine D et en protéines

Offrir des produits savoureux et gourmands, conçus pour susciter la convoitise et l’intérêt.

Proposer des aliments dans différents plats et textures, afin de s’adapter aux problèmes de mastication et de déglutition tout en gardant le plaisir et en variant les plats.

Fournir des étiquettes alimentaires qui présentent le produit et ses valeurs nutritionnelles d’une manière simplifiée et compréhensible, adaptée aux personnes âgées ayant des difficultés de lecture et des troubles visuels.

Cette nouvelle génération de produits a connu une croissance significative dans l’économie mondiale et son développement s’accélère avec des innovations de plus en plus adaptées aux attentes des seniors.

Conseils et recommandations

Limiter le rythme des 3 repas par jour, éventuellement complétés par une collation ou une collation.

Mangez de la viande, du poisson ou des œufs une à deux fois par jour, comme source de protéines et de fer, et, pour les poissons dits « gras », comme source d’oméga 3.

Sachez que le pain, les céréales, les pommes de terre et les légumes secs peuvent être servis avec chaque repas selon votre appétit.

Consommez du lait ou des produits laitiers 3 ou 4 fois par jour. Leur apport en calcium aide à maintenir la solidité des os.

Consommez avec modération des produits sucrés qui, en excès, peuvent contribuer à la prise de poids et du sel, ce qui favorise l’hypertension.

Sachez que la graisse fournit au corps de l’énergie, des vitamines et des acides gras. Néanmoins, en excès, ils augmentent les risques pour la santé.

A boire à volonté, pendant et entre les repas. Limitez les boissons sucrées et privilégiez les soupes, les tisanes, le thé ou le café. Pour les boissons alcoolisées, ne pas dépasser 2 verres par jour en moyenne pour les femmes, 3 verres pour les hommes.

Laisser un commentaire